Projet : l’éco-PTZ en question

L’éco-prêt à taux zéro ne peut être attribué que pour un seul logement au titre de résidence principale, collective ou individuelle, achevée avant le 1 janvier 1990. Depuis le 1 septembre 2014, seuls les travaux réalisés par une entreprise RGE peuvent être financés par l’éco-PTZ.

Si en 2014, quelques 32 000 éco-PTZ individuels avaient été distribués pour un montant moyen de travaux de plus de 21 000 euros, au premier trimestre 2015 seuls 2 000 prêts auraient été émis. Le 7 juillet, la ministre Sylvia Pinel a donc menacé de ne pas reconduire le dispositif au-delà du 31 décembre 2015.

depuis le 1 janvier 2015, les logements anciens à rénover énergétiquement, situés dans l’une des 5 920 communes listées par l’arrêté du 30 décembre 2014, peuvent être financés à l’aide de l’éco-PTZ. Les travaux doivent dans ce cas représenter 25 % du coût total de l’opération et être réalisés, au plus tard, trois ans après l’achat du bien.

Les Echos Publishing – 2015