L’innovation dans le bâtiment : une préoccupation forte pour les TPE/PME

Après avoir évalué la place accordée à l’innovation par les fabricants et équipementiers du bâtiment, la nouvelle étude IFOP réalisée pour le centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) s’intéresse cette fois-ci aux entreprises de mise en œuvre. L’institut a interrogé 502 dirigeants de TPE/PME de la construction et maîtrise d’œuvre représentatives du secteur.

Plus de 60 % d’entre eux considèrent que l’innovation occupe une place importante ou très importante dans leur activité. C’est particulièrement vrai pour les structures de 100 à 249 salariés (81 % estiment que l’innovation occupe une grande place) et les jeunes sociétés (72 %).

En moyenne, 77 % des entreprises interrogées ont intégré une innovation dans leur réalisation sur les deux dernières années : 70 % ont utilisé de nouveaux matériaux ou produits et 60 % de nouveaux systèmes de pose. Des innovations qui ont pour principaux bénéfices la sécurité et la durabilité du bâtiment (citées par 93 % des dirigeants), la facilité d’installation (91 %) et la performance énergétique (87 %).

Quant aux motivations, 88 % considèrent que l’innovation permet de contribuer à faire progresser la construction durable. 82 % estiment qu’elle est un moyen de se distinguer de la concurrence, 79 % que c’est un vecteur pour capter de nouveaux clients, et 71 % pour se développer sur de nouvelles activités. L’utilisation de nouveaux marchés ou procédés n’est, en revanche, pas perçue comme un levier pour augmenter les prix (motivation citée par 43 % seulement des personnes interrogées).

Des innovations qui nécessitent cependant un accompagnement fort de la part des industriels et équipementiers : 82 % des TPE/PME du bâtiment sont en attente de conseils de la part de leurs fournisseurs (jusqu’à 93 % dans les structures de 100 à 249 salariés). Enjeux que les fabricants semblent avoir intégré puisque 80 % des professionnels du bâtiment affirment bénéficier de réponses utiles sur les produits et services recherchés. Les trois-quarts des entreprises de mise en œuvre considèrent d’ailleurs que leurs fabricants leur proposent des innovations.

Les Echos Publishing – 2015